dimanche 30 décembre 2012

Votre enfant peut-il être bilingue dans une famille monolingue ?

Voici une question que je me suis posée à de nombreuses reprises, j'ai parcouru des dizaines, voire des centaines de sites web à ce sujet, discuté avec des familles à double culture, lu des livres (je viens d'ailleurs de commander le livre de George Sauders (à priori la "bible" des familles monolingues - Enfants bilingue, l'expérience d'un apprentissage familial, je ferai un article consacré à ce livre un peu plus tard).

Alors la réponse est oui, dans la mesure où vous vous investissez à fond dans ce projet, sur le long terme et en utilisant le/les méthodes les plus adaptées à votre situation.

Voici à mes yeux, les différentes méthodes pour apprendre l'anglais à votre enfant (ces méthodes peuvent être combinées entre elles pour un maximum de résultat) :

- Vous-même : la plus logique mais pas forcément la plus aisée ! Déjà, vous considérez-vous suffisamment à l'aise pour parler toute la journée une langue étrangère à votre enfant ? L'idéal étant de commencer le plus tôt possible (dès la naissance, c'est encore mieux mais peut être décourageant car il va falloir attendre un certain nombre de mois avant de voir le retour de ses efforts).

- Une assistante maternelle bilingue : solution que j'ai envisagée. Mais pour ma part, je n'ai jamais trouvé à proximité de chez moi d'assistante maternelle de langue anglaise. Renseignez-vous auprès de votre RAM (Relais assistante maternelle) le plus proche, sur les sites de petites annonces (même le boncoin), ou encore le bouche à oreille entre assistante maternelle.
     Point négatif : une fois le contrat avec l'assistante maternelle rompu (vers les 3 ans de l'enfant), il faut trouver un moyen de continuer l'apprentissage de cette langue.

Photo Les Petits Bilingues
- Association / club d'anglais pour enfants : type "lespetitsbilingues". Ce sont des ateliers d'anglais, à raison d'1h à 1h30 par semaine (souvent les mercredis ou les samedis), par petits groupes d'enfants répartis par tranche d'age. Premier point, ce n'est pas avec 1h30 d'anglais par semaine que vos enfants seront bilingues, mais c'est déjà une première approche. Pour ma part, sur Nantes, j'ai assisté à l'atelier de MagicLangues. Très sympa.
    Point négatif ; le prix ! L'apprentissage de l'anglais est devenu un vrai "business". Bien dommage ! Comptez 450 € par an pour les Petits Bilingues (pour 45mn par semaine) contre 260 € par an chez Magic Langues (pour 1h30 par semaine).

- Une crèche bilingue / une école bilingue : ça c'est l'idéal ! J'ai à côté de chez moi une école bilingue bretonne ! Mais malheureusement aucune école bilingue anglais. Ce type d'école se trouve principalement dans les grandes villes, rien de tel sur Nantes. Sur Nantes, nous avons 2 crèches bilingues (il faut résider sur Nantes pour avoir plus de chance d'en bénéficier et attention à la liste d'attente...). Il y a par contre un collège/lycée bilingue sur la Baule.

- Babysitter anglaise (dans mon cas, ou tout autre langue) : plus vous habitez en ville et plus vous avez le choix entre des étudiants étrangers disponibles pour garder vos enfants ou simplement discuter avec vos enfants quelques heures par semaine. Là encore, ce n'est pas une méthode qui rendra vos enfants bilingue, quoi que tout dépend du nombre d'heure par semaine (s'il s'agit d'une babysitter qui s'occupe de vos enfants tous les soirs pendant 2 heures, les progrès se verront très rapidement). j'ai pour ma part opté pour cette méthode (Pirouette va tous les samedi matin chez une personne bilingue pendant 2 heures. Il ne s'agit pas de cours mais bien de jouer en anglais avec lui, rappelons-le, Pirouette n'a que 3 ans !)
   Tarif : compter à partir d'une dizaine d'€ de l'heure

- Une fille au pair : solution rêvée pour moi !
Avoir une fille au pair native, parlant avec vos enfants dans sa langue d'origine, disponible à tout moment de la journée (grosso modo entre 8-9h et 18h le soir), c'est la solution pour avoir des résultants très rapides.
     Points négatifs : le coût ! Entre les déclarées et non déclarées Et pas d'aides de la CAF bien sûr. Et encore faut-il trouver la "perle" qui va bichonner vos bambins. Et autre point : avoir une chambre et sdb pour elle. Solution impossible pour moi.

Peppa Pig
- Dessins animés en anglais / chaînes tv anglaises : j'ai installé le câble anglais. Nous ne regardons que les dessins animés en anglais (Noddy (Oui-Oui), Peppa Pig, etc). Sans installer le câble, vous pouvez déjà lire les DVD en anglais. Cela permettra à votre enfant de s'habituer à l'écoute d'une autre langue. Pirouette ne m'a jamais fait de remarque sur le fait que ce soit en anglais ! Ca n'a pas l'air de le déranger plus que ça.

- Livres en anglais : en commander sur Amazon ou encore allez voir dans votre bibliothèques préférée. Vous serez surement surpris de voir qu'il y a un petit rayon livres enfant langues étrangères (même dans ma petite commune de 3000 habitants, oui oui !!). Excellent moyen pour l'acquisition du vocabulaire. Le premier livre a été "The Very Hungry Caterpillar" et au bout de 15 jours de lecture tous les soirs, tout le vocabulaire était maîtrisé.


- Comptines en anglais : il existe une multitude de CD, ou encore de superbes vidéos sur Youtube (voir message précédent). N'hésitez pas à vous faire votre playlist, la graver et la mettre en voiture.

Bon courage à tous.


6 commentaires:

  1. Hi Laure welcome to the blogosphere :D

    Je te conseille aussi de chercher des livres chez The Book Depository ( http://www.bookdepository.co.uk ) Ils vendent des livres à des prix bas et le livraison est gratuit (dans le monde entier!!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thanks Nic. I'm going to create a list of useful links. The Book Depository will be part of it.

      Supprimer
    2. Laure, je viens de lire votre article avec toutes vos méthodes, mais la plus efficace n'y figure pas : aller vivre en Angleterre.

      Pourquoi ne pas aller vivre en Angleterre? Qu'est-ce qui vous bloque? C'est pourtant très facile de nos jours avec Internet et Facebook : trouver un travail sur internet, trouver un appart et déménagement.

      En plus l'Angleterre c'est très proche de la France. Des francais en Angleterre il y en a plein dans ce cas, vous ne serez pas seuls.

      Supprimer
  2. Bonjour,
    Je suis dans le même cas et j'ai rendu mes 3 filles bilingues précoces. Ce qui accélère leur apprentissage de l'allemand et de l'anglais.
    Dans le cadre de portraits vidéos de familles bilingues, je cherche à vous contacter car votre situation m'intéresse.
    Bien cordialement,
    Cyrille du blog-bilinguisme.fr

    RépondreSupprimer
  3. Laure, je viens de lire votre article avec toutes vos méthodes, mais la plus efficace n'y figure pas : aller vivre en Angleterre.

    Pourquoi ne pas aller vivre en Angleterre? Qu'est-ce qui vous bloque? C'est pourtant très facile de nos jours avec Internet et Facebook : trouver un travail sur internet, trouver un appart et déménagement.

    En plus l'Angleterre c'est très proche de la France. Des francais en Angleterre il y en a plein dans ce cas, vous ne serez pas seuls.

    RépondreSupprimer
  4. Bjr Laure, je suis contente de tomber sur votre blog car je suis dans le meme cas : couple francais qui souhaitons initier nos (futurs) enfants a l’anglais (voire d’autres langues par la suite). J’ai voyage 4 mois en Australie ce qui m’a permis de fluidifier un peu mon anglais mais suis encore loin d’etre bilingue. La-bas j’ai travaillé comme nanny francaise de 2 petites americaines (et parfois leur grand frere de 6 ans). La maman avait appris le francais canadien a l’ecole etant jeune et s’est ensuite efforcee de le parler a la maison. Elle faisait parfois des fautes mais peu importe les enfants etaient completement bilingues car ils peuvent se corriger avec leur livres ou les dessins animes qu’ils regardaient exclusivement dans une autre langue que l’anglais (ils parlaient aussi l’allemand et l’espagnol mais moins maîtrisé). La nanny etrangere est aussi la pour corriger l’enfant, si bien qu’a force ce sont les enfants qui corrigent le francais de leur maman ! La petite derniere de 15 mois ne parlait pas encore mais comprenait parfaitement ce que je lui disais et demandais. J’etais admirative et souhaite maintenant transmettre la meme chose a mes enfants. Par contre une question bete mais importante, connaissez vous quels petits noms utilisent les anglais pr appeler leurs bébés et enfants ? (Autres que sweety et sweetheart....que je connais par leur gd-mere qui les appelait de cette maniere).

    RépondreSupprimer